«Bruxelles je t’aime, Bruxelles je t’aime. T’es ma préférée… », le morceau de la chanteuse belge Angèle résonne en boucle dans les enceintes. On connaît la passion européiste des écologistes et leur envie d’attirer les plus jeunes dans leurs rangs… Mais tout de même, on peut juger le choix musical douteux vu le contexte. L’air entraînant a au moins le mérite de réchauffer les badauds qui commencent à se rassembler autour de la petite scène installée sur le parvis du musée des Beaux Arts. Il est 18h30 ce mardi 1er février et le meeting en plein air du candidat à la présidentielle Yannick Jadot s’apprête à débuter place de la République.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois