Revue de presse du 15 janvier : quatre infos sur la région lilloise repérées par la rédaction de Mediacités.

Hamon versus El Khomri
Le plan de licenciements à La Voix du Nord fait couler beaucoup d’encre… et de salive. Lors du premier débat de la primaire socialiste, jeudi 12 janvier, le candidat Benoît Hamon a eu « une pensée » pour les salariés du quotidien régional. « Le plan social proposé par leur entreprise avant l’application de la loi El Khomri avait été refusé. Il a été autorisé car désormais la loi El Khomri le permet. » La ministre du Travail a aussitôt démenti sur Twitter.

Pour Libération, « Myriam El Khomri ne peut pas affirmer que le plan social n’a rien à voir avec son texte. La direction du quotidien sait désormais, grâce à la loi travail, que le contentieux sur les difficultés économiques a peu de chance d’aboutir ». Le journal affirme que l’annonce du plan social «  était initialement prévue en septembre, et a donc été repoussée à janvier ». Après l’entrée en vigueur de l’article 67 de la loi Travail (le 1er décembre 2016)…

Fin de règne pour Seydoux
Michel Seydoux a présidé vendredi 13 janvier son dernier match à la tête du Losc, avant de céder sa place au businessman Gérard Lopez. Daily Nord en a profité pour lui rendre un hommage « plein de mauvais esprit » en exhumant les phrases que l’ancien patron du football lillois « n’aurait jamais dû prononcer ». Ainsi, « le futur stade nous permettra de générer plus de bénéfices et de ne plus vendre nos meilleurs joueurs pour équilibrer les finances », avait-il déclaré en 2009. Depuis, le Losc a dû se séparer de ses éléments les plus doués. Et Seydoux a retourné sa veste : «  Le Grand Stade n’est pas un atout. C’était un des projets les plus onéreux, le loyer est hors de prix. »

Macron et l’alcoolisme dans le Nord
Vendredi toujours, L’Avenir de l’Artois racontait la visite d’Emmanuel Macron à Noeux-les-Mines, dans le Pas-de-Calais. Selon l’ex-ministre de l’Economie, « l’alcoolisme et le tabagisme se sont peu à peu installés dans le bassin minier. Tout comme l’échec scolaire. Il faut traiter cela en urgence afin de rendre le quotidien de ces personnes meilleur. » . La déclaration a fait bondir ses opposants politiques. Qu’en est-il en réalité ? France 3 Nord-Pas-de-Calais cite un rapport de l’agence régionale de la santé, indiquant que « les taux de mortalité par causes imputables au tabac et à l’alcool représentent respectivement 25% et 8% de la mortalité prématurée évitable ». En revanche, les jeunes du Nord et du Pas-de-Calais sont moins exposés à l’alcool, au tabac et au cannabis, selon une étude de l’office français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Les plaintes pleuvent à Auchan
La fausse couche d’une salariée d’Auchan à Tourcoing, sur son lieu de travail, a fait polémique en fin d’année 2016. La salariée a porté plainte contre X pour « non-assistance à personne en danger ». L’AFP, repris vendredi par Libération et Le Point, a enquêté sur les conditions de travail dans le magasin. On apprend qu’un autre salarié, aujourd’hui en arrêt maladie, a déposé plainte pour « harcèlement », « diffamation » et « injure à caractère racial », et que le délégué CGT du magasin, Habib Hamdoud, a lui aussi porté plainte au pénal pour « discrimination syndicale, racisme, harcèlement et diffamation ». La direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), a annoncé à l’AFP que « l’Inspection du travail a été saisie » et qu’une « enquête est ouverte ». Affaire à suivre.

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Réagir à l'article

Merci d'entrer votre commentaire !
Merci d'entrer votre nom ici