Elections 2020 : retour sur un sondage
Il en va des sondages comme de la divination : l’essentiel est d’y croire. Et d’en parler surtout. Pour sa réapparition en format papier Lyon Mag aurait pu opter pour le marc de café. Il a finalement choisi de faire appel à Opinion Way, censé nous indiquer les tendances électorales pour les élections de mars 2020 à Lyon et dans la Métropole.

« Qui va gagner ? Le sondage exclusif qui départage Collomb et Kimelfeld », promet le magazine en Une. Fin de l’insoutenable suspens quelques pages plus loin : dans le Grand Lyon, « Gérard Collomb reste le patron, David Kimelfeld n’existe pas ! », résume le journal, peu avare en points d’exclamation. Placés en seconde position derrière le baron dans la course à la Métropole, les écologistes (EELV) de Grégory Doucet se hisseraient même en tête des intentions de vote à la ville de Lyon.  

Qu’importe si les deux sondages ont été réalisés sur une base assez faible (813 personnes pour la Métropole quand les 59 communes qui la composent comptent plus d'1,3 million d'habitants, 405 pour la ville de Lyon sur 515 000 habitants), les chiffres ont fait l’objet de nombreuses reprises et d’intenses commentaires, du Progrès au Figaro, de BFM

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !