Grosvalet, De Rugy et le bétonnage des sols
 
S’il a snobé les vœux de Johanna Rolland aux institutionnels, début janvier (voir L’œil de Mediacités du 10 janvier), Philippe Grosvalet n’a en revanche pas manqué son rendez-vous avec François de Rugy. Lundi, le président du Conseil départemental de Loire-Atlantique était donc reçu par l’ancien député de Nantes sous les ors du ministère de la Transition écologique. Au menu des discussions : l’après Notre-Dame-des-Landes, l’avenir de la centrale de Cordemais ou encore de l’artificialisation des terres.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois