L’œil de Mediacités – Opposition, LREM et européennes ; Réalités et YelloPark ; Eoliennes ; Cliniques ; Start-ups

Un élu d'opposition sur la liste LREM aux européennes ; Les effets du YelloPark sur Réalités ; Suite du mystère des éoliennes de Nozay ; Journées décisives pour la clinique d'urologie ; la Loire-Atlantique en mal de gynécos ; Saint-Nazaire s'émancipe sur les start-ups... Bref, la semaine nantaise sous le regard de Mediacités.

Logo Nantes Tapis

Un élu nantais d'opposition sur la liste LREM aux européennes

C’est la suite logique d’une conversion entamée dès 2017. Élu au conseil municipal de Nantes en 2014 sur la liste d’opposition menée par Laurence Garnier (LR), le Nantais Xavier Fournier figure aujourd’hui en 28e position de celle que présentera La République en Marche aux élections européennes du 28 mais prochain. Ancien collaborateur parlementaire de Bruno Le Maire (2013-2015) et ancien responsable des jeunes UMP, l’actuel secrétaire général du groupe Les indépendants au Sénat avait claqué la porte des Républicains en novembre 2017, « de moins en moins à l’aise avec la ligne politique » du parti, expliquait-il alors à Presse-Océan.

Mardi soir, l’ancien espoir de la droite nantaise s'est déjà fait remarquer. Bien involontairement et pour une raison plutôt insolite. Alors que la présentation officielle de la liste LREM s’avérait plutôt difficile pour le directeur de campagne Stéphane Séjourné, comme le relate Le Point, une bévue s’est aussi glissée dans le communiqué de presse officiel. Ce dernier présente Xavier Fournier comme conseiller municipal de Nantes en… Bretagne. Le Premier ministre Édouard Philippe (auteur d’un lapsus équivalent et remarqué en février dernier) aurait-il lui même rédigé le communiqué ?

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Benjamin Peyrel