L’œil de Mediacités : Alstom et ses trams‐trains ; De Rugy et son « comité Théodule » ; l’Ices et l’homophobie…

Le tram-train, Alstom et les regrets de la Région ; Belloubet, de Rugy et le "comité Théodule" ; Les maraîchers nantais et l'exaspération des riverains ; Kita, Sala et le foot-business ; L'Ices, ses étudiants et l'homophobie ; L'info locale et son festival... Bref, une semaine nantaise sous le regard de Mediacités

Logo Nantes Tapis

Tram‐train Nantes – Châteaubriant : la Région regrette le choix d’Alstom
Depuis sa réouverture il y a quatre ans, la ligne de tram‐train reliant Nantes à Châteaubriant connaît des problèmes en cascade. Rames régulièrement bloquées par le froid, fréquentation six fois inférieure à celle projetée initialement, comme nous le révélions en septembre 2017, etc, etc. Une situation régulièrement dénoncée par les associations d’usagers comme par les représentants de cheminots, qui s’interrogent notamment sur le choix de matériel de la Région : les 24 rames de type Citais Dualis achetées 4,2 millions d’euros l’unité à Alstom (59,92 millions en tout) sont en effet sensibles au givre, en raison de leur alimentation partielle en courant 750 volts continus (Annexe 2). Rebelote lors du dernier comité de lignes « Périurbain nantais » qui s’est tenu le 8 novembre dernier mais dont le compte‐rendu n’a été rendu public que le 16 mai dernier. 

Interrogé par le syndicat Sud‐Rail lors de cette réunion, le vice‐président (LR) du Conseil régional chargé des transports, Roch Brancour a d’abord rappelé que, « suite aux pannes récurrentes, la Région a[vait] suspendu le versement de huit millions d’euros » qui lui restaient à payer pour le règlement des rames. Avant – c’est une première – de mettre en cause le constructeur Alstom. « Le taux d’incidentologie des rames Dualis s’avère très supérieur aux chiffres initialement annoncés dans le contrat de vente par le constructeur, déplore l’élu. La R …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Benjamin Peyrel et Thibault Dumas