Façade en briques noires et balcons blancs. À première vue, rien ne distingue la résidence du Cairn, située face au cimetière de la Croix-Rousse, d’autres immeubles modernes du plateau. Et pourtant… « Pendant le premier confinement, ici, on ne s’est jamais senti seuls. Tous les soirs à 18 heures, on se retrouvait, de loin, pour chanter ou danser depuis les coursives de nos étages », raconte Nicolas Bérut, un des résidents. Bienvenue dans le monde de l’habitat coopératif, une autre façon de se loger, entre propriété et location.

Dans ce monde, le mot spéculation n’a pas droit de cité. On lui préfère l’expression

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Elise Moreau
Elise Moreau, journaliste spécialisée dans les questions environnementales, notamment pour Mediacités