D’où viennent les masques distribués par la mairie de Nantes et combien ont-ils coûté ?

Une masques
Les masques envoyés par la ville de Nantes. / Photo : A.T.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Antony Torzec

Comme annoncé, la ville de Nantes distribue gratuitement des masques à ses habitants en vue du déconfinement à venir. Sur Veracités, une lectrice nous interroge sur leur provenance et sur le coût que représente cette distribution pour la ville. Voici nos réponses à ses différentes questions.

Question de Florence : « J’ai bien reçu le masque distribué par la mairie de Nantes. Très bien. Je me demandais simplement combien seront finalement distribués, à qui la ville les avait-elle achetés et combien cette opération allait finalement coûter ? »

Bonjour Florence,

Comme votre question (que nous avons légèrement reformulée) le souligne, le masque sera l’accessoire indispensable lundi prochain, 11 mai, jour du déconfinement probable en Loire-Atlantique. Et pour cause : à Nantes, son port sera obligatoire dans les transports en commun et recommandé sur la voie publique. Le 20 avril dernier, Johanna Rolland avait donc fait une promesse : « Je souhaite que chaque Nantais puisse bénéficier d’un masque lavable et réutilisable au moment du déconfinement. » Plusieurs jours auparavant, la mairie avait pris les devants en passant commande de 750 000 masques pour ses habitants. Dont acte : grâce à La Poste, la distribution est déjà largement entamée dans la plupart des quartiers de Nantes. A l’heure où nous publions, 70 % des masques auraient été distribués, gratuitement. Reste, comme vous nous le demandez, à savoir d’où viennent ces masques et combien ils ont coûté.

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment