La troisième ligne de métro toulousaine va-t-elle créer plus de 20 000 emplois, comme l’annonce Jean-Luc Moudenc ?

Question de Guillaume : Alors que l’élection est à venir, J.-L. Moudenc annonce plus de 20 000 créations d’emplois pour sa 3èmeligne de métro. Ça me semble énorme en comparaison d’études similaires pour le grand Paris ou le tunnel sous la manche. Est-ce fondé ?

Bonjour,

Prévue pour 2025, la 3ème ligne de métro alimente le débat de la campagne municipale à Toulouse. « Le chantier de cette future ligne de métro représentera un total de 23 500 emplois sur sa durée », a déclaré, le 11 juin, le maire sortant Jean-Luc Moudenc, à l’origine du projet. Un chiffre qu’il a même réévalué à 25 000 face à son adversaire Antoine Maurice, à l’occasion du débat d’entre-deux tours organisé par La Tribune. Des chiffres flatteurs qui, comme vous le mentionnez, sont plus élevés que pour d’autres projets d’ampleur. Entre 15 000 et 20 000 emplois par an sont annoncés pour les travaux publics du Grand Paris Express, 8 800 nouveaux équivalents temps plein devraient être générés pour la deuxième ligne de métro rennaise alors que le tunnel sous la Manche a, lui, permis . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Posez-nous vos questions


Les dernières réponses de Veracités