On le connaît pour avoir obtenu la condamnation de l’ancien Premier ministre Pierre Mauroy pour emploi fictif ; plus récemment, il est celui par qui l’affaire de l’attribution du Grand Stade de Lille au géant du BTP Eiffage a ressurgi. Et voici qu’Eric Darques, militant anti-corruption inlassable, a jeté son dévolu sur Val’Hainaut Habitat (V2H). Il espère casser […]
Ce contenu est réservé aux abonnés, découvrez Mediacités, ou connectez-vous si vous êtes membre.