Lille : Les Verts promettent de déboulonner les panneaux de pub

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Alexandre Lenoir

En cas d'accession à la mairie de Lille, les Verts affirment qu'ils ne renouvelleront pas en 2022 le contrat en cours avec l’afficheur Clear Channel.

Sus à la pub ! S’ils sont élus à la mairie de Lille, les Verts veulent bouter l’affichage publicitaire hors de la ville. Et ne pas renouveler en avril 2022, le contrat en cours avec l’afficheur Clear Channel signé en 2017. Exit donc les 225 panneaux de mobilier urbain actuellement plantés sur le sol lillois. « On plantera un arbre pour chaque panneau enlevé, partout où c’est matériellement possible », promet Stéphane Baly, le candidat EELV.

Les Verts sont donc prêts à se passer du million d’euros que Clear Channel verse chaque année à la ville ?  « Sur un budget de 500 millions, c’est une somme epsilon et c’est un choix politique : défendre la société de l’être plutôt que de l’avoir si chère à Martine Aubry ». Le candidat écolo estime par ailleurs que Clear Channel refuserait de toute façon de verser un million d’euros pour la prochaine concession. Première raison : les recettes publicitaires partent désormais sur Internet. Deuxième raison : l’extension du secteur sauvegardé à Lille, acté en février 2019 (deux ans après l’accord avec Clear Channel), réduit désormais le rayon d’implantation des sucettes publicitaires. Le dernier argument de Stéphane Baly pose la question de l'égalité : « Dans le centre, les Lillois auraient donc le droit de vivre sans pub alors qu’ils en sont tartinés dans les autres quartiers ? », interroge-t-il.
Bataille en vue aussi au niveau de la métropole
Mais alors, quid des

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment