Sabine Hebbar, alors candidate LREM aux législatives de Denain en 2017. Photo : Facebook SabineHebbar2017

Denain : Sabine Hebbar, dissidente LREM, s’invite dans la campagne

Lire plus tard

Sabine Hebbar, conseillère municipale (MoDem – LREM) de l’opposition à Denain, candidate malheureuse La République En Marche aux législatives 2017, sera présente sur une liste aux municipales. Un affront au parti présidentiel qui, s’il n’a pas encore exprimé de position officielle jusqu’à maintenant, penche pour une alliance dès le premier tour avec la maire sortante PS, Anne-Lise Dufour. « L’objectif est d’éviter que le RN puisse prendre la ville », se contente de dire la référente départementale LREM Delphine Garnier.

La retraitée de l’Education nationale de 62 ans met donc son étiquette LREM – MoDem dans la poche et sera présente sur une liste dite « apolitique ». Sans être tête de liste. Elle soutiendra un candidat dont elle ne souhaite pas révéler l’identité. Mais on murmure très fort qu’il s’agirait… de son mari, Ahmed Hebbar, médecin à Denain.

« On ne peut pas cautionner cette forme d’entrisme »

Fondatrice du premier comité En Marche de Denain en 2017, Sabine Hebbar ne digère pas le soutien apporté selon elle par LREM à Youssouf Feddal, initiateur en mars 2019 d’un second comité En Marche à Denain. « Une stratégie pilotée par Anne-Lise Dufour pour tenter de me réduire et obtenir 10 % de voix supplémentaires », fustige Sabine Hebbar.

Réputé proche des Frères musulmans, Youssouf Fedal, par ailleurs employé comme animateur social à la mairie de Denain, pourrait en effet apporter de précieux suffrages à la maire sortante. « On ne peut pas cautionner cette forme d’entrisme », argue un soutien de Sabine Hebbar, pour justifier la naissance d’une liste qui fragilise un peu plus la maire sortante.

« Pratiquement complète », d’après Sabine Hebbar, cette liste s’ajouterait aux quatre autres déjà en lice : Anne-Lise Dufour (PS), Yvon Riancho (ex-PS), Djemi Drici (divers-gauche) et Sébastien Chenu (RN). On est loin, très loin du front républicain… Un boulevard vers le fauteuil de maire pour le député du Rassemblement National.

Laurette Duranel (ESJ Lille)

Si vous souhaitez nous adresser des documents en passant par une plateforme sécurisée et anonymisée, rendez-vous sur pals.mediacites.fr

Point final.

Précédemment dans l'Oeil

Sécurité : Aubry minimise les promesses de Darmanin et précise les siennes

Lors de sa conférence de presse de rentrée, la maire de Lille a dévoilé le calendrier de son programme en matière de sécurité tout en taclant le ministre de l'intérieur sur son annonce de l'envoi de 60 policiers supplémentaires dans la métropole lilloise.

Genfit taille dans ses effectifs et dévoile sa nouvelle stratégie

La biotech lilloise, créée pour trouver un médicament contre la Nash, va supprimer 80 postes sur 200. Après l'échec de sa molécule, l'élafibranor, lors des essais cliniques, elle mise sur deux programmes plus modestes pour rebondir.