Guillaume Delbar lors du conseil municipal du 21 octobre, lors duquel les élus d'opposition avaient quitté la séance, en guise de protestation. Photo : Capture d'écran, mairie de Roubaix.

Roubaix : Guillaume Delbar n’entend pas démissionner, les élus d’opposition perturbent le conseil municipal

Le « feuilleton politico-judiciaire roubaisien », comme l’appelle l’opposition municipale de Roubaix, continue. Ce jeudi 16 décembre, les élus avaient rendez-vous pour le dernier conseil municipal de l’année. Comme dans les villes voisines de Hem, Wattrelos et Leers, les débats ont eu lieu à huis clos, en raison de la reprise fulgurante de l’épidémie de Covid-19. Mais le choix d’un débat en visioconférence à Roubaix a sans doute également été dicté par les récents remous judiciaires visant plusieurs élus d’opposition.

Un peu plus tôt dans la semaine, trois élus condamnés en première instance pour escroquerie au fisc - Max-André Pick, Karima Zouggagh et Pierre Pick - ont démissionné de leurs délégations à la mairie de Roubaix - sans toutefois renoncer à leurs rôles de conseillers municipaux. On s’en doutait déjà un peu, car leurs trois noms avaient été cités lors de l’appel, en début de séance, jeudi 16 décembre. Mais la situation n’a été éclaircie que tardivement, en fin de conseil, et sur demande du conseiller d’opposition Dogan Kacmaz : « Ces trois élus quittent-ils leurs fonctions ou leurs mandats d’adjoints ? Si les trois élus restent conseillers municipaux, continueront-ils à percevoir leurs indemnités ? » « Chacun continuera à être conseiller municipal de base. Il n’y a aucune raison de suspendre [leurs indemnités] et aucune possibilité de le faire », a assuré Guillaume Delbar.

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Précédemment dans l'Oeil

La fille de Bernard Arnault récompensée par l’Edhec… À quel prix ?

Delphine Arnault, fille du PDG de LVMH, a reçu début juin le prix Edhec de l’année, comme l’a remarqué Le Canard enchaîné. Un an plus tôt, le groupe de Bernard Arnault avait cédé gratuitement à l’école de commerce 2 500 m2 de locaux à Roubaix…

Le nord de la France, champion de l’utilisation de pesticides

Une carte publiée par l’association Solagro, spécialisée dans l’accompagnement des agriculteurs, met en avant l’utilisation massive de produits phytosanitaires dans le nord de la France. En cause : les cultures privilégiées et le peu d’agriculture biologique sur notre territoire.