« De la tendresse » : voilà ce qu’a souhaité pour 2020 le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, lors de ses vœux à la presse, ce mardi 14 janvier. Dommage que Gérard Collomb, son ancien mentor avec lequel il livre bataille pour l’élection métropolitaine, n’était pas dans la salle… Dans l’exercice – contexte électoral oblige – « Kim », le président sortant, n’a pu s’empêcher de distiller quelques messages politiques que n’aurait pas renié le candidat Kim. Exemple : « Il ne faut jamais dissocier le défi écologique du défi social ». Une antienne déjà utilisée pour se distinguer de son adversaire EELV Bruno Bernard.

« Le nombre d’installations d’entreprises dans notre Métropole » prouve que la politique menée « est bien éloignée d’une vision décroissante de notre économie », a‑t‐il également glissé, comme un énième tacle à la collombiste Fouziya Bouzerda qui avait qualifié sa politique de « décroissante » [lire L’œil de Mediacités du 5 novembre dernier]. Au passage, « le partenariat avec les entreprises n’empêche pas l’exigence », a martelé le président de la Métropole en référence à son double bras de fer avec Vinci, au sujet du contrat du Rhônexpress [lire notre enquête] et des dividendes que le groupe s’octroie sur l’exploitation de l’aéroport Saint‐Exupéry [lire

Il vous reste 55% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !