En pleine campagne électorale, l’occasion était trop belle pour David Kimelfeld de marquer sa rupture avec les pratiques de « l’ancien monde » de Gérard Collomb. Et de se débarrasser d’un encombrant héritage… Selon l’édition dominicale du Progrès, la Métropole de Lyon a résilié « il a trois mois », le bail de l’appartement qu’elle occupait au 2, rue Villersexel, dans le très cossu 7e arrondissement de la capitale.

Dans une longue enquête publiée en 2018, Mediacités revenait en détail sur cette spécificité lyonnaise – seule la ville de Nice dispose d’un local équivalent à Paris, mais partagé avec la région Paca. Le président du Grand Lyon y disposait de 280 mètres carrés, avec bureaux, salle de réunion, chambre à coucher, salle de bains… Des locaux qui coûtaient la modique de somme de 232 909 euros par an, en comptant le loyer et les frais de fonctionnement, soit 19 409 euros par mois.

https://www.mediacites.fr/enquete/lyon/2018/09/05/grand-lyon-le-qg-parisien-inutile-et-couteux-de-david-kimelfeld/

Cette curiosité remontait à l’ère Michel Noir, qui s’était offert ce pied‐à‐terre à deux pas de l’Assemblée nationale pour entretenir ses réseaux nationaux. Le local avait été conservé par ces successeurs Raymond Barre, puis Gérard Collomb, qui en avait fait une « ambassade de Lyon à Paris » après son élection en 2001.

Sur le papier, l’appartement devait servir au « rayonnement » de Lyon, en facilitant les rencontres avec les élus, les chefs d’entreprises ou les …

Il vous reste 62% de cet article à découvrir !
Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).