L'hôtel de ville de Villeurbanne. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Villeurbanne : Bruno Bonnell déboule, les macronistes s’écharpent

A deux mois des élections municipales et métropolitaines, la cacophonie s’installe parmi les macronistes de Villeurbanne. Le député LREM Bruno Bonnell a annoncé mercredi qu’il formait un ticket, pour les deux scrutins, avec la conseillère municipale Emmanuelle Haziza qui vient de claquer la porte de son parti Les Républicains. Bruno Bonnell mènera la campagne pour le Grand Lyon dans la circonscription de Villeurbanne, secondé par sa nouvelle amie, tandis qu’Emmanuelle Haziza tentera de ravir la commune au Parti socialiste et à ses alliés, qui y règnent depuis 70 ans, avec en colistier le parlementaire.

Des listes « sans étiquette », ont précisé les deux prétendants. Et pour cause : le parti présidentiel a déjà investi, à l’automne, Prosper Kabalo, actuellement Premier adjoint du maire Jean-Paul Bret, pour conduire la campagne municipale. Une dissidence ? « Absolument pas », estime Bruno Bonnell qui assure avoir « la plus grande bienveillance » pour le candidat désigné par son parti… tout en faisant campagne face à lui. « Je ne suis pas le Villani de Villeurbanne », résume-t-il sur France info, en référence à la candidature dissidente de son collègue député LREM Cédric Villani, à Paris.
Tentative de conciliation de LREM à Paris
Cette alliance fait suite à une série de rebondissements. La semaine dernière, Emmanuelle Haziza avait annoncé qu’elle quittait Les Républicains, dénonçant l’investiture de têtes de listes 100% masculines dans les 14 circonscriptions de la Métropole par le chef de file de la droite François-Noël Buffet [lire dans L'Oeil . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois


Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

Grégory Doucet inaugure son mandat à coups de symboles

Officiellement maire depuis samedi, l’écologiste Grégory Doucet a dévoilé les attributions de ses adjoints. Les intitulés valent parfois de longs discours.

Grand Lyon : opposition éclatée et promesse de non-cumul malmenée au premier conseil de l’ère Bernard

Bruno Bernard élu dans un fauteuil, l’opposition éclatée en quatre, la composition de l’exécutif : récit du premier conseil de la Métropole de la mandature.