Armer la police de « lassos high-tech » : la proposition démago d’Etienne Blanc

Captureok
Démonstration de l’utilisation du BolaWrap. / Capture d’écran d’une vidéo promotionnelle du fabricant.

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Mathilde Régis

Etienne Blanc propose d’équiper la police lyonnaise de BolaWrap, un « lasso électronique high-tech » directement importé des États-Unis. Une proposition raillée par l’actuel adjoint à la sécurité et jugée comme une « parole en l’air » par le Syndicat national de la police municipale.

Un lanceur électronique de sangles en kevlar pour saucissonner un individu en quelques secondes et à distance. Voilà le dernier joujou high-tech que promet Étienne Blanc (LR) à la police pour « faire de Lyon la ville la plus sûre de France », comme l'indique son programme, s'il est élu à l'hôtel de ville en mars prochain. Inspiré des lassos utilisés par les gauchos argentins pour attraper le bétail dans la pampa, le « BolaWrap » est commercialisé par la société américaine Wrap Technologies et était présenté lors du dernier salon Milipol, le grand raout des industriels de la sécurité en France.

Testé depuis moins d’un an par plusieurs unités aux États-Unis et depuis janvier 2020 par la police de Los Angeles, l’appareil d’interpellation 2.0 est sensé enrichir l’armement non létal des cops américains. L’arme, tout droit sortie de Batman, comme l’écrit la BBC, a aussitôt séduit le chef de file de la droite pour les municipales à Lyon, décidément grand importateur de techniques provenant d’outre-Atlantique.

La proposition fait bondir l’actuel adjoint au maire de Lyon chargé de la sécurité Jean-Yves Sécheresse, tête de liste de l’équipe Collomb-Cucherat (LREM) dans le 7e arrondissement : « Étienne Blanc ferait bien de prendre des vacances pour relire son programme ! Équiper la police municipale avec des lanceurs de lassos ? Non, mais ce n’est pas sérieux ! Les salons de la sécurité sont remplis de ces gadgets-là ou autres drones. Ma . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment