Les esprits s’échauffent autour de Mediacités au conseil d’agglomération de Vienne

Décidément, Advivo est un sujet sensible dans l’agglomération de Vienne (Isère). En 2018, Mediacités avait consacré un article à cet office HLM, présidé par le maire LR de Vienne Thierry Kovacs. Ce dernier a choisi de nous poursuivre en diffamation. L’audience s’est tenue l’après-midi du 15 septembre au tribunal de Lyon et l'affaire a été mise en délibéré. Le maire n’était pas là, mais il n’a pas moins réagi un peu plus tard dans la journée, pendant le conseil communautaire de Vienne Condrieu agglomération, comme l’a également relaté le Dauphiné Libéré dans son édition du 19 septembre.

Pendant cette séance, Thierry Kovacs fait voter une délibération pour sceller le mariage des offices publics HLM de Vienne Advivo et Alpes Isère Habitat, en application de la loi Elan qui prévoit le regroupement des petits bailleurs sociaux. Avant le vote, une conseillère d’opposition, Florence David (LREM), lui demande à voir le pacte d’actionnaires qui régit la relation entre les deux structures. Refus de l’édile. Il argue qu’il n’a « aucune obligation de le faire ». De quoi susciter l’ironie de l’opposante : « Le roi décide », tacle Florence David.

« C’est vous qui avez . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).

Précédemment dans l'Oeil

Collège des Battières à Lyon : les élèves ont changé d’établissement, le ministère lance une inspection

Selon nos informations, les deux élèves de la famille qui avait pris à partie un professeur d’histoire-géographie du collège des Battières, dans le 5e arrondissement de Lyon, l'accusant d'avoir tenu des propos islamophobes en cours, ont finalement changé d’établissement.

Université de Lyon : le fiasco aura coûté plus d’un million d’euros en cabinets de consultants

D’après des documents obtenus par le collectif étudiant Idexit, pour son projet avorté de fusion entre les universités de Lyon et Saint-Etienne, l’UDL a dépensé au moins 1,13 million d’euros auprès de deux sociétés de conseils.