Université de Lyon : le fiasco aura coûté plus d’un million d’euros en cabinets de consultants

IMG_9815
Le projet de fusion de l’UDL a été abandonné à l’automne 2020. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Nicolas Barriquand

D’après des documents obtenus par le collectif étudiant Idexit, pour son projet avorté de fusion entre les universités de Lyon et Saint-Etienne, l’UDL a dépensé au moins 1,13 million d’euros auprès de deux sociétés de conseils.

« L’Université de Lyon, vache à lait des consultants » : tel était le titre de notre enquête consacrée à la générosité de l’institution à l’égard de précieux « cabinets conseils » et « experts », publiée en septembre 2018. La formule n’était pas tendre. Deux ans et quelques plus tard, elle se révèle plus que jamais pertinente. Pendant les fêtes de fin d’année,

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment