Cimetières, finances, cours d’école et food trucks au menu du conseil municipal de Lyon

IMG_1324
Au nouveau cimetière de la Guillotière. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Nicolas Barriquand

Mediacités publie les 120 projets de délibération qui seront soumis au vote des élus lyonnais ce jeudi 16 décembre.

Le dernier de l’année. Ce jeudi 16 décembre, les élus de la ville de Lyon se réuniront pour l’ultime conseil municipal de 2021. À quoi faut-il s’attendre ? Mediacités a consulté les 120 projets de délibération qui seront débattus – dans un souci de transparence et d’accès du public aux documents administratifs, nous les publions ci-dessous. Voici les dossiers qui ont retenu notre attention :
1/ Cimetière : le prix de la perpétuité
Il sera à plusieurs reprises question du commerce de la mort pendant ce conseil municipal. La délibération n°2021/1388 propose ainsi aux élus de revoir à la hausse les tarifs des cimetières de la ville de Lyon. La collectivité cherche à compenser la suppression des taxes funéraires sur les convois d’inhumations ou de crémations, un manque à gagner de 220 000 euros, et ce sont les familles des défunts qui passeront à la caisse.

Les prix des concessions seront augmentés, entre 1 % et 85 % selon la durée, la ville incitant à choisir des concessions courtes (de quinze ou trente ans) dans un contexte de « raréfaction du terrain disponible dans les cimetières ». Concrètement, à partir du 1er janvier 2022, un emplacement de 2 mètres carrés coûtera

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment