Législatives dans le Rhône : 104 candidatures pour 14 sièges de députés

Hemicycle AN
L'hémicycle de l'Assemblée nationale. Photo d'illustration. CC BY-SA 3.0 / Richard Ying et Tangui Morlier

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Favorite

Par Mathieu Périsse

La liste officielle des candidatures aux législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochain dans le Rhône a été publiée par les services de l’Etat ce lundi 17 juin.

Après une semaine de tractations politiques éclair, la liste des candidatures pour les législatives des 30 juin et 7 juillet prochains dans le Rhône a été publiée par les services de l’Etat. Dans un contexte de montée en puissance de l’extrême droite, 104 candidats vont s’affronter pour 14 sièges de députés à pourvoir. Avec un objectif : atteindre au moins 12,5 % des inscrits, synonyme de qualification au second tour. Tour d’horizon des candidatures.
• 1ère circonscription du Rhône :
Elu depuis 2017 dans ce secteur (qui comprend le 5e arrondissement de Lyon et une partie des 2e, 7e et 9e arrondissements), le député macroniste sortant Thomas Rudigoz (Renaissance) défend son siège. Il sera opposé principalement à Anaïs Belouassa Cherifi (LFI). Cette ex‐secrétaire général de la campagne de Jean‐Luc Mélenchon en 2022 et ancienne colistière de Manon Aubry aux européennes a été parachutée depuis Paris pour défendre les couleurs du Nouveau Front populaire. Elle a été préférée à la conseillère du 7e arrondissement et candidate LFI de 2022, Aurélie Gries, qui était pourtant prête à se représenter. A droite, Grégory Sansoz (LR) et Laurent Mouton (RN) ne semblent pas en mesure de contester ce siège. 

Les autres candidats de cette circonscription sont Brandon Alves, Jim Bugni (LO), Ivanka Lopouchansky, Anne Thiriat et Guillaume Eymeric.
• 2e circonscription du Rhône :
Mis en cause dans une affaire de corruption, le député sortant Hubert Julien‐Laferrière, ancien macroniste rallié aux écologistes en 2022, ne se représente pas sur ce secteur qui correspond au 1er et 4e arrondissements (la Croix‐Rousse et les Pentes) ainsi qu’à une partie des 2e et 9e arrondissements.

Dans cette circonscription plutôt favorable à la gauche, le Nouveau Front populaire a investi Boris Tavernier, directeur du réseau associatif Vrac, qui cherche à offrir une alimentation bio à prix abordables dans les …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Et à toutes nos enquêtes pendant deux jours  !
Oui, on est généreux 😉 Mais pensez aussi à vous abonner  !

En renseignant votre adresse, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Profitez de toutes nos enquêtes

Les informations exclusives de Mediacités sont le fruit du travail de nos rédactions locales. Soutenez un média 100% indépendant avec 0% de publicité !
Je m’abonne pour 69 € par an ou 7,90 € par mois

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement