La candidate LREM à l’élection municipale nantaise, Valérie Oppelt, ne présentera sa liste complète que vendredi, à bord d’un bateau amarré sur la Loire. Mais quelques noms et positions ont d’ores et déjà commencé à fuiter, sans que la tête de liste ne les confirme encore. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la candidate macroniste joue à fond la carte du « en même temps » chère au président de la République. Sa liste, qui embarque à bâbord et à tribord, commence même doucement à ressembler à une arche de Noé politique.

C’est ainsi, comme l'annonçait Ouest-France lundi, que l’on trouvera à la place de numéro 2 un ancien de la majorité socialiste municipale, Mounir Belhamiti, suppléant du député François de Rugy qu’il avait remplacé à l’Assemblée nationale, lors de son passage au gouvernement. Pour équilibrer politiquement et paritairement le navire, Sarah El Haïry occupera la troisième position. Ex-UMP, la députée de la 5ème circonscription de Loire-Atlantique, est aujourd’hui porte-parole du MODEM. Alternance homme/femme, gauche/droite oblige, la quatrième place reviendrait,

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).