La liste LREM de Valérie Oppelt ou l’arche de Noé de la politique nantaise

La candidate LREM à l’élection municipale nantaise, Valérie Oppelt, ne présentera sa liste complète que vendredi, à bord d’un bateau amarré sur la Loire. Mais quelques noms et positions ont d’ores et déjà commencé à fuiter, sans que la tête de liste ne les confirme encore. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la candidate macroniste joue à fond la carte du « en même temps » chère au président de la République. Sa liste, qui embarque à bâbord et à tribord, commence même doucement à ressembler à une arche de Noé politique.

C’est ainsi, comme l'annonçait Ouest-France lundi, que l’on trouvera à la place de numéro 2 un ancien de la majorité socialiste municipale, Mounir Belhamiti, suppléant du député François de Rugy qu’il avait remplacé à l’Assemblée nationale, lors de son passage au gouvernement. Pour équilibrer politiquement et paritairement le navire, Sarah El Haïry occupera la troisième position. Ex-UMP, la députée de la 5ème circonscription de Loire-Atlantique, est aujourd’hui porte-parole du MODEM. Alternance homme/femme, gauche/droite oblige, la quatrième place reviendrait,

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le
Temps de lecture : 2 minutes

Par Antony Torzec