Olivier Laboux joue les prolongations à la tête de l’Université de Nantes

L’un part, l’autre reste… Destins divergents pour les deux duettistes de l’enseignement supérieur nantais, un temps partenaire dans le projet I-Site. Alors qu’Arnaud Poitou, l’ancien patron de Centrale a quitté, il y a peu, les murs de l’école d’ingénieurs, Olivier Laboux s’incruste dans ceux de l’Université. Le 31 mars dernier, son second mandat de président était pourtant arrivé à son terme.

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois

ou lisez nos derniers articles librement pendant 24h


Précédemment dans l'Oeil

Morançais, Clergeau et la rumeur de Rugy… La campagne des régionales est bel et bien lancée

Alors que le conseil régional des Pays de la Loire doit être renouvelé dans huit mois, les candidats (putatifs) avancent leurs pions. Chacun à sa façon.

Nouvelles têtes à l’Université et à Centrale Nantes : l’attendue Carine Bernault, la surprise Jean-Baptiste Avrillier

Hasard du calendrier, ils ont été élus les 1er et 3 juillet derniers. La nouvelle présidente de l’Université de Nantes, Carine Bernault, et le nouveau directeur de Centrale Nantes Jean-Baptiste Avrillier, ont notamment pour mission sauver le projet d’I-Site NeXT.