L'ancien directeur de Centrale Nantes, Arnaud Poitou (deuxième en partant de la gauche) lors de la création de l'I-Site. / Photo : Université de Nantes

Arnaud Poitou, l’ex-directeur de Centrale Nantes, quitte définitivement l’école

Il y a un an, Arnaud Poitou était directeur de la prestigieuse École Centrale de Nantes. Un poste qu’il occupait depuis sept ans au cours desquels il avait survécu à une mise sur la touche du Ministère de l’Enseignement supérieur entre deux mandats et qui faisait du sexagénaire le prétendant numéro 1 à la direction du vaste pôle sciences et technologie de l’alliage Nantes Université, qui devait naître au 1er janvier 2020. Aujourd’hui, le voilà qui quitte définitivement l’école d’ingénieurs, cinq mois après avoir été débarqué de la présidence par son propre conseil d’administration, suite à un vote négatif sur ledit projet.

Dans un courriel en date du 29 avril dernier que Mediacités s’est procuré, Arnaud Poitou a signifié son départ « à la fin du mois [d’avril] » à tous les personnels de Centrale Nantes. « L’avenir de l’école est aujourd’hui grand ouvert. Je continuerai à suivre avec enthousiasme le parcours de l’école qui peut compter sur ma fidélité », y conclut‐il.

Après son remplacement fin 2019 par un directeur par intérim, l’Alsacien Marc Renner, qui opère à 700 kilomètres de distance depuis la mi‐mars, Arnaud Poitou avait pourtant …

Plus que jamais, votre ville a besoin d’un média indépendant.

Mediacités à 1€ pour 3 mois


Précédemment dans l'Oeil

A Rezé, les gauches en fusion avant le second tour des municipales

La guerre des gauches se poursuit dans ce fief socialiste depuis 1959, sur les décombres de la majorité sortante menée par le maire Gérard Allard.

Municipales à Nantes : les écolos de Julie Laernoës s’allient avec Johanna Rolland

Dimanche 31 mai au soir, les adhérents nantais d'Europe Ecologie - Les Verts ont largement voté en faveur d'une fusion de la liste de Julie Laernoës avec celle de la maire (PS) sortante, Johanna Rolland. Et, probablement, mis fin à toute forme de suspens entourant le second tour des élections municipales à Nantes.