Capture du blog d'Adrien Baron, chef de cabinet de Sarah El Haïry, secrétaire d’État à la Jeunesse.

Quand les campagnes électorales financent la société du chef de cabinet de Sarah El Haïry

« Servir l’Homme et la République »… En lui collant un grand H, c’est évidemment à l’être humain que pensait Adrien Baron, quand il inscrivait cette petite phrase en sous-titre de son blog, au début des années 2010. Ironie de l’histoire et de la mémoire d'Internet, ce slogan très « en même temps » prend aujourd’hui un autre sens. Le 5 novembre dernier, en se plongeant dans les comptes de campagne de Sarah El Haïry en 2017, Mediacités s’intéressait à l’ancien chef de file des Jeunes radicaux des Pays de la Loire devenu chef de cabinet de la secrétaire d’État à la Jeunesse. Notre enquête révélait notamment que c’était à lui qu’avait bénéficié l’essentiel des dépenses de communication engagée par celle qui était alors candidate aux élections législatives.

Fondateur associé de la société de communication MBG Ouest, Adrien Baron avait vendu

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).

Précédemment dans l'Oeil

Près de Nantes, le maire de La Montagne teste un nouveau type d’arrêté anti-pesticides

La guérilla juridique contre les pesticides continue. Le maire de La Montagne, près de Nantes, vient de signer un arrêté d’un genre inédit en France : le texte considère les pesticides comme des déchets et interdit à ce titre leur rejet. Explications.

Vente des Chantiers de l’Atlantique à Fincantieri : le gouvernement fait l’unanimité contre lui

Lancé il y a plus de trois ans, le projet de cession des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire au groupe italien Fincantieri n'en finit plus de ne pas voir le jour. Pourtant, malgré les retards et l'opposition des élus locaux, nationaux et des syndicats, le gouvernement semble s'entêter.