Nantes Métropole : trams, impôts, MIN et Voyage à Nantes au menu du conseil

siege NM ok
Le siège de la Métropole, à Nantes. / Photo : Thibault Dumas

Publié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Benjamin Peyrel

55 délibérations… Voilà ce qu’auront à voter le 98 conseillers de Nantes Métropole les 9 et 10 décembre. 55 délibérations, soit six de plus que lors du précédent conseil, le 8 octobre dernier. A l’époque, il leur avait suffi de 10 heures pour écluser l’ordre du jour. Cette fois, les débats – en visioconférence – sont prévus sur deux jours. Et pour cause : même si l'on ne parlera finalement pas de l'Arbre aux hérons, certains dossiers promettent quelques longs débats. Petite sélection :

  • Investissements et endettement en hausse.

« Un montant jamais atteint »… Voilà ce qu’expliquait Pascal Bolo, mardi 7 décembre, lors de la présentation du débat d’orientations budgétaires prévu à l’ordre du jour du conseil métropolitain. D’ici à 2026, Nantes Métropole prévoit en effet d’investir 3,2 milliards d’euros, soit 1,3 milliard de plus que lors du précédent mandat. Une augmentation qui s’accompagnera de celle de la dette de la collectivité. A la fin du mandat, il lui faudra dix ans pour rembourser la totalité de ses emprunts (tous budgets confondus), flirtant ainsi avec ce que les spécialistes des finances publiques considèrent comme la cote d’alerte. Ce qui ne suscite pas d’inquiétude du côté du vice-président (PS) : « nos finances sont saines et la situation est extrêmement favorable pour emprunter ».

  • Imposition en hausse

Nantes championne de France de la taxe foncière… Fin . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment