À la lecture des 55 délibérations à l’ordre du jour du conseil métropolitain de ce jeudi 9 décembre, il faut se rendre à l’évidence : il manque bien LE dossier majeur ! En juillet dernier, Johanna Rolland l’avait pourtant annoncé : le projet d’Arbre aux hérons serait présenté aux 98 conseillers métropolitains avant la fin de l’année 2021, pour permettre à la collectivité de devenir propriétaire de « l’œuvre d’art ». Ce ne sera finalement pas le cas.

Le peaufinage juridique du dossier s’avère plus compliqué que semblait le croire la présidente (PS) de la Métropole à l'époque. « Nous attendons une consolidation du marché de la part de Bercy et du ministère de la Culture, répond Fabrice Roussel, le premier vice-président (PS) de Nantes Métropole, à Mediacités. L’acquisition d’une œuvre d’art sans passer par un appel d’offre entre dans un cadre juridique précis. Après avoir eu des retours favorables, nous attendons à présent un écrit de la part des deux ministères ainsi qu’un autre de la préfecture. »

Anticipant la pluie de critiques et de recours qui pourraient s’abattre sur cet achat déjà très polémique, Nantes Métropole veut se couvrir d’un parapluie juridique solide et de garanties de l’Etat. Ceinture et bretelles, donc, puisque les services de la . . .

L’info indépendante a une valeur

Les journalistes de Mediacités proposent chaque jour des enquêtes et analyses locales exclusives. Sans pub, seuls les abonnements financent notre travail. Aidez nous à renforcer notre indépendance.

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement. 60€/an ou 7€/mois

Cet article concerne la promesse :
« Installation de l’Arbre aux Hérons »
Voir toutes les promesses
Avatar de Antony Torzec
Diplômé du CFPJ (après une Licence de Communication), j'ai débuté ma carrière dans le groupe Europe 1 (Europe 2, Europe 1), avant d'occuper un poste de journaliste au sein de la rédaction de Radio Fidélité à Nantes. Après une année passée à la rédaction française de Radio Vatican à Rome, j'ai fait un retour à Radio Fidélité en tant que rédacteur en chef jusqu'en avril 2017. J'ai réalisé quelques piges également pour Télénantes, France 3, France Bleu et La Croix. Depuis septembre 2017, je collabore avec Médiacités Nantes et les radios RCF des Pays de la Loire (RCF Anjou, Vendée et Sarthe).