Michaël, Jérôme, Véronique, Sidy, Monique… Morts à la rue à Nantes en 2021

Hommage morts de la rue
Lors de l'hommage rendu aux morts de la rue à Paris le 15 mars 2022 / Photo : Collectif Les morts de la rue

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Favorite

Par Benjamin Peyrel

Elles sont au moins vingt. Vingt personnes sans domicile fixe à avoir trouvé la mort dans les rues de Nantes, Saint-Nazaire, Rezé ou Guérande en 2021. Vingt sur les 623 à être ainsi décédées en France cette année, selon la liste établie par le Collectif « Les morts de la rue ».

Comme chaque année, c’est une liste macabre et glaçante qu’ont rendu public, mardi 15 mars, le Collectif « Les morts de la rue » (CMDR) et le quotidien La Croix. Celles des 623 personnes sans domicile fixe mortes entre les mois de janvier et décembre 2021 dans les rues françaises. 623 personnes dont la vie s’est achevée sur la voie publique, dans des abris de fortune tels qu’un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier, mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement. 623 personnes parmi lesquels on recense 12 Nantais ou habitants de la Métropole.

Ils s’appelaient donc Michaël, Jérôme,

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement