Zéro plastique dans les cantines nantaises : la promesse de Johanna Rolland prend - beaucoup - de retard

cantine-Elior-Lyon
Des contenants en plastique sont encore utilisés pour cuire et réchauffer les aliments dans 90% des cantines de Nantes. / Image d’illustration à Lyon – Elise Moreau

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Benjamin Peyrel

La maire de Nantes s'y était engagée lors de la campagne des municipales : les cantines des 88 écoles de la ville seraient débarrassées du plastique en décembre 2021. Six mois plus tard, on est encore très loin du compte. Et les parents d'élèves s'impatientent.

«Au plus tard en décembre 2021 ». C’était écrit en toutes lettres dans le programme municipal de Johanna Rolland : à la fin de l’année dernière, le plastique était censé avoir totalement disparu des cantines scolaires nantaises. Des tables des élèves, bien sûr, mais aussi des cuisines où des contenants alimentaires en plastique sont utilisés pour la cuisson, la réchauffe ou le service

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

A l’occasion de la journée de la presse indépendante, profitez de ce week-end portes ouvertes pour lire cet article et tous les autres :

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.