Enfarinage de Johanna Rolland : condamnation de principe pour l’élu écolo Christophe Jouin

JRCM2
Johanna Rolland, élue maire de Nantes par le conseil municipal, le vendredi 3 juillet 2020. / Photo : Thibault Dumas

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Guillaume Frouin (PressPepper)

Il avait jeté de la farine sur la maire PS de Nantes avant de devenir conseiller municipal dans la même majorité… Condamné en première instance à un mois de prison avec sursis, l'élu écolo a finalement été dispensé de peine par la cour d’appel de Rennes, mardi 13 décembre.

Un jugement de Salomon... Mardi 13 décembre, la cour d'appel de Rennes a condamné Christophe Jouin pour avoir jeté de la farine "bio" sur Johanna Rolland, le 6 octobre 2018, sur le marché de la Petite-Hollande, mais sans assortir cette condamnation d'une peine. Celui qui était alors étudiant en droit et co-président de L'Autre Cantine - association qui fournit une aide alimentaire aux réfugiés – entendait protester contre la politique de la ville à l'égard des migrants. Quatre ans plus tard, et suite aux élections municipales de 2020, il siège dans la même majorité que la maire PS, comme conseiller municipal chargé de la santé et de la grande précarité. Mais la justice a suivi son cours.

Pour rappel, Christophe Jouin s'en était pris à Johanna Rolland au lendemain du « déménagement » de l'EhpadD Bréa, où s'étaient réfugiés près de 150 migrants. Avec une quinzaine d'autres militants, il avait alors traité Johanna Rolland de « menteuse et d'hypocrite » et les élus qui accompagnaient la maire de « bourgeois » et de « bande de nantis ».
De simples « outrages » mais pas de « violences »
Comme si elle avait voulu tenir compte des changements de statuts intervenus depuis, la cour d'appel de Rennes a requalifié les faits de « violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique » en simples « outrages sur personne dépositaire . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment