Un recours contre l’élection à Plaisance‐du‐Touch

Deux têtes de listes se sont opposées à Plaisance‐du‐Touch, dimanche 15 mars : le maire sortant Philippe Guyot (divers centre) et le conseiller municipal d’opposition Pascal Barbier (divers gauche). Dans un scrutin marqué par 60,89 % d’abstention (41,23 % en 2014), le premier a été réélu d’entrée de jeu avec 50,79 % des voix, contre 49,20 % pour son concurrent. L’écart est des plus étroits : 82 voix séparent les deux candidats.

Pascal Barbier a donc déposé un recours, jeudi 19 mars, devant le tribunal administratif de Toulouse. Il demande l’annulation d’un scrutin jugé « insincère ». « La participation atteint 37,57 % des inscrits. C’est moins que la moyenne nationale (44,66 %, NDLR) alors que c’est l’inverse à Plaisance d’habitude, rappelle le candidat écologiste. L’analyse de la typologie de la participation nous fait penser que le discours du Premier ministre Édouard Philippe, la veille, a massivement convaincu une partie de la population de ne pas aller voter : principalement les familles, les jeunes et les jeunes couples. Ils ont arbitré entre l’élection et leur santé. »

Pour la tête de liste Plaisance Citoyenne, la crise sanitaire et les discours contradictoires du gouvernement ont abouti « à un un résultat qui n’est pas le reflet de la population ». « Le Président et le Premier ministre ont fait des discours alarmistes, tout en demandant d’aller voter, juge Pascal Barbier. Ils ont influencé volontairement le résultat du scrutin. »

Du côté du maire sortant, on s’en tient « à la réglementation électorale et au cadre législatif fixé par le parlement et le gouvernement notamment dans la loi du 23 mars 2020 ». « Les élus dont l’élection est ”acquise” à l’issue du premier tour des élections municipales …

🤚STOP Cet article est réservé à nos abonnés.
 Cependant…
😀 Nous vous offrons un accès de 24h pour découvrir nos articles les plus récents
Nous vous enverrons nos dernières enquêtes et des offres d’abonnement.
Ou bien apprenez‐en plus sur Mediacités…
Si vous êtes déjà abonné, connectez‐vous.

Mediacités c’est :

  • Un site 100% indépendant (seuls nos lecteurs nous font vivre)
  • Chaque semaine de nouvelles enquêtes (et plus de 1 300 déjà publiées)
  • Des newsletters sur les municipales (Lille, Lyon, Nantes, Toulouse)
  • La participation aux enquêtes (idées de sujets, documents confidentiels, événements)
  • Le moyen de faire vivre une information libre et sans publicité
La curiosité est un beau défaut,
vous aussi, adoptez Mediacités !
Avatar de Gael Cerez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Petite prédominance pour l'économie, l'histoire, la géopolitique, les sciences... entre autres choses.

Précédemment dans l'Oeil

Municipales 2020 : le coup de poker de Nadia Pellefigue

La candidate socialiste conditionne son alliance pour le second tour avec Archipel Citoyen à l'obtention de la présidence de Toulouse métropole. Une exigence inacceptable pour la liste menée par l'écologiste Antoine Maurice.

La CGT lance une enquête sur l’avenir de l’aéronautique

La coordination syndicale CGT souhaite peser dans le débat en faveur d'une diversification de l'activité.