Depuis quelques années, la mairie installe des panneaux de type M12 à certains carrefours pour transformer les feux rouges en cédez-le-passage pour les cyclistes. Selon le conseiller municipal de la majorité Nicolas Misiak, 200 panneaux équipent déjà des feux tricolores sur la commune, essentiellement dans l’octogone du centre-ville. « Il est prévu d’en déployer 800 autres », indique-t-il sur Twitter. La liste des carrefours concernés et le calendrier d’installation ne sont cependant pas encore établis. « Il faut un traitement au cas par cas car cela nécessite parfois de modifier le mobilier urbain pour améliorer la visibilité des piétons voulant traverser, explique Philippe Perrin, élu municipal en charge de la politique du vélo. Nous en installons 100 par an environ et nous avons demandé aux services d’accélérer la mise en place de ces panneaux, car les cyclistes ont pris le réflexe de passer aux feux rouges, même quand il n'y a pas de panneaux. » D’après l’élu, les 800 feux tricolores de la commune ne seront pas tous équipés car certains carrefours ne s’y prêtent pas. La mairie souhaite en tous cas mettre en place la plupart de ces nouveaux équipements « en début de mandat ».

Du côté des usagers, l’attente est importante. « C’est une très bonne chose que la mairie augmente le nombre de ces panneaux, apprécie Boris Koslow, président de l’association 2 pieds 2 roues. C’est important pour la sécurité des cyclistes et pour la fluidité de la circulation. Cela permet de traverser les carrefours en décalage . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !

Cet article concerne la promesse :
« Tripler l’usage du vélo dans les rues »
Voir toutes les promesses
Avatar de Gael Cérez
Nourrit sa curiosité en tant que journaliste depuis l'an deux mille quatorze. S'intéresse aux innombrables facettes de notre société. Rédacteur en chef de Mediacités à Toulouse depuis octobre 2019.