Un comité 100 000 arbres se réunit à Toulouse

Annoncée il y a un an par une délibération du conseil municipal de la ville de Toulouse du 18 octobre 2019, la création d'un « conseil scientifique de la nature en ville » n'a jamais été officiellement concrétisée. Toulouse métropole a cependant organisé en ce début d'automne une première réunion technique sur le sujet - moins large - de la plantation d'arbres en ville.

Reprenant la promesse formulée par Jean-Luc Moudenc en octobre 2019 et renouvelée pendant la campagne, ce « comité de pilotage pour les 100 000 arbres » a réuni plusieurs spécialistes, comme Boris Presseq, botaniste au Museum d'histoire naturelle de Toulouse. « Pour l’instant, on fait du bon travail, se réjouit ce dernier. Nous avons choisi les espèces. Nous sommes ensuite chargés d’identifier les lieux de plantation pour qu’ils soient le plus judicieux afin d’améliorer le cadre de vie et apporter des îlots de fraîcheur. » L’association Arbres et Plantations d’Autan (APA), également présente aux côtés de l’ONF, se félicite quant à elle d’avoir pu apporter son expertise dans le domaine de l’arbre et des espèces locales, en particulier pour défendre le choix des essences régionales. Joints par Mediacités, ni la mairie, ni Toulouse métropole n'ont répondu à nos questions concernant la composition de ce comité et son fonctionnement.

D'après nos informations, le choix des premiers lieux de plantation devrait intervenir rapidement, la période optimale de plantation étant l'hiver. En moyenne, 10 000 arbres devront être planté chaque année  - et ce, dès cette fin d'année - pour atteindre les objectif du plan 100 000 arbres à l'orée 2030.

Caroline Carissoni

Cet article concerne la promesse :
« Planter 100 000 arbres à échéance 2030 »
Voir toutes les promesses

Précédemment dans l'Oeil

Trois élus quittent le groupe écologiste à Toulouse Métropole

Le groupe Métropole écologiste et citoyenne pour des territoires solidaires (MecTS) va bientôt perdre trois élus. Ana Faure et Albert Sanchez, élus Générations à Cugnaux, ainsi que Julienne Mukabucyana, élue à Toulouse vont quitter le groupe d'opposition présidé par Isabelle Hardy (Générations) et Thomas Karmann (EELV). Rejoints par l'écologiste indépendant columérin Patrick Jimena, ils vont […]

Trois ans d’inéligibilité pour le maire de Mondouzil

L'ex-LREM Robert Médina ne pourra plus se présenter à une élection pendant trois ans car il n'a pas respecté le code électoral lors des dernières élections sénatoriales.