Le financement de la troisième ligne de métro s’invite au conseil de Toulouse Métropole

Toulouse Métropole 2
Les locaux de Toulouse Métropole. / © Gael Cérez

Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Dorian Cabrol

Le prêt de la BEI a donné lieu à une petite passe d’armes entre la majorité et l’opposition lors du conseil métropolitain du 16 décembre.

Le sujet n’était pas à l’ordre du jour du conseil métropolitain, consacré principalement ce jeudi 16 décembre, à l’approbation du budget de la collectivité, mais il a donné lieu à une petite passe d’armes entre la majorité et l’opposition.

Rebondissant sur notre article révélant que le prêt de 400 millions d’euros accordé par la BEI à Tisséo sur son plan mobilités excluait la troisième ligne de métro, le maire divers gauche de L’Union Marc Péré a interpellé Jean-Luc Moudenc. « La BEI ne finance pas la troisième ligne de métro. C’est une nouvelle incroyable étant donné ce que l’on a pu entendre il y a un an, lorsque l’on se félicitait du financement de 400 millions d’euros », a remarqué l’élu, regrettant que cette décision n’ait pas été annoncée lors du conseil métropolitain du 17 décembre 2020. « Marc Péré vous fait un rappel à l’ordre important M. Moudenc, a renchéri Pierre Lacaze, conseiller métropolitain PCF ajoutant : « Vous avez bloqué tous les projets de transport sur la métropole pour la troisième ligne au point que l’on vous appelle M.Bouchons ».

Qualifiant la décision de la BEI de ne pas financer ce projet de 2,7 milliards d’euros, de « terrible alerte pour les 133 élus du conseil », le maire de l’Union a demandé une copie du « rapport d’évaluation de la BEI », et proposé la création d’un groupe de travail métropolitain sur la . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment