Quand la Lettre A s’emballe sur Carole Delga

Delga Lettre A
Capture d'écran du site de la Lettre A.

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Favorite

Par Emmanuel Riondé

Contrairement à ce qui a été publié par La Lettre A, l'enquête préliminaire ouverte par le Parquet de Foix en novembre dernier ne vise pas la Présidente du conseil régional d’Occitanie à ce stade.

La lettre A va‐t‐elle se faire mettre les points sur les I et les barres sur les T ? Dans un article publié vendredi 10 décembre sur son site, le « quotidien de l’influence et des pouvoirs » indique que la présidente socialiste du conseil régional d’Occitanie, Carole Delga, est « visée par une enquête préliminaire pour favoritisme et prise illégale d’intérêts ».

En cause, selon le titre : la participation par la Région Occitanie en décembre 2020 au financement d’une halle couverte dans le village de Massat, en Ariège. Un chantier qui a été confié au cabinet Archéa architectes de François Arcangeli, élu (EELV) de la majorité régionale à l’époque du vote de cette subvention (vote auquel il n’a pas pris part).

Or, si une enquête préliminaire a bien été ouverte par le Parquet de Foix en novembre dernier, elle « n’a pas été ouverte à l’encontre de la Présidente du conseil régional d’Occitanie(…) [et elle] ne vise pas une personne spécifique à ce stade », a indiqué la substitut du Procureur à Mediacités, le 13 décembre.

L’ouverte de cette procédure fait suite à l’envoi début novembre d’un courrier au Procureur de la République de l’Ariège , rédigé par cinq élus ou anciens élus des communes de Massat et de Boussenac …

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement