Affaire Vignon : Laurence Arribagé renvoyée devant le tribunal

Moudenc 77
La présidente de LR31 Laurence Arribagé, 2e sur la liste de Jean-Luc Moudenc. / © Gael Cérez

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Gael Cérez

Selon nos informations, l'adjointe au maire de Toulouse sera jugée dans les prochains mois devant le tribunal correctionnel de Paris pour recels de dénonciation calomnieuse, de prise illégale d’intérêt et de violation du secret professionnel dans l’affaire Vignon-Arribagé.

L'adjointe au maire de Toulouse, Laurence Arribagé, va être jugée dans les prochains mois devant le tribunal correctionnel de Paris. Après une instruction de près d'un an, le juge d'instruction Vincent Lemonier a estimé le dossier suffisamment étayé pour ordonner le renvoi de la présidente des LR 31 pour recel de dénonciation calomnieuse, recel de prise illégale d’intérêt et recel de violation du secret professionnel dans l’affaire Vignon-Arribagé. Laurence Arribagé avait été mise en examen le 13 décembre 2021 et placée sous contrôle judiciaire. Contactée, l'élue n'a pas donné suite.

Députée Les Républicains de la 3e circonscription de Haute-Garonne de 2014 à 2017, l’élue municipale est soupçonnée d’avoir été la principale bénéficiaire d’une cabale montée contre la candidate LREM et actuelle députée Corinne Vignon pour la déstabiliser lors des législatives 2017.

La machination, dont certains ressorts ont été révélés par Mediapart, impliquait aussi Marc Menvielle, un ancien cadre des impôts bien connu des lecteurs de Mediacités, Frédéric Sartorelli, ancien employeur de Corinne Vignon. Un temps soupçonné, Patrice Michel, ancien magistrat du parquet de Toulouse a été placé sous le statut de témoin assisté en décembre 2021, puis mis . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.