Devant le tribunal, les méthodes de Yara pour polluer sans limites

Depuis des décennies, le fabricant d’engrais chimiques brave les arrêtés préfectoraux qui le somment de limiter ses rejets polluants dans l’air et la Loire. Mardi 14 février, devant le tribunal administratif de Nantes, on a pu découvrir comment l’un des plus gros pollueurs de Loire-Atlantique s’y prend pour défier les services de l’État. Édifiant.

2023-02-Yara-usine-Montoir
Usine Yara à Montoir-de-Bretagne

C’est une parole rare, donc précieuse. Habitué à garder le silence ou à réagir par le biais de communiqués de presse aseptisés, le fabricant d’engrais chimiques Yara France a dû sortir du bois ce mardi 14 février 2023, devant le tribunal administratif de Nantes. L’industriel était en effet à la manœuvre pour contester les très nombreuses « mises en demeure » préfectorales et les pénalités financières liées à ses infractions environnementales, commises depuis plusieurs dizaines d’années. Une occasion inespérée de découvrir les coulisses d’un dossier dans lequel l’État s’est longtemps gardé, lui aussi, de trop en dire.

Car ce n’est pas n’importe qui, Yara. Propriété du géant 

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Favorite

Par Guillaume Frouin (PressPepper)