Quel est l’impact de vos enquêtes ? A une époque où informer n’est plus considéré comme suffisant, où les fakes-news circulent plus vite que les véritables infos et où l’efficacité devient l’alpha et l’omega de toute activité, la question nous est de plus en plus posée, à Mediacités. Or il n’est pas toujours facile de répondre à cette question. Faut-il seulement considérer les effets directs, mesurables et observables ? Ou peut-on considérer que faire entendre une voix qui contredit un discours de com’ ou expose une injustice cachée, même quand elle ne la répare pas, a aussi de la valeur. Alors que 2020 vient de s'achever, Mediacités Lille se repenche donc sur certaines de ses révélations, qu’elles datent de quelques mois ou de quelques années, et vous raconte ce qu'il s'est passé depuis.
1. Harcèlement d’instits à Lambersart : ouverture d’une enquête sur la souffrance des enseignants
Des enseignants expérimentés qui craquent, des conseillers pédagogiques qui quittent l’Éducation nationale, des arrêts-maladie qui se multiplient… Au début décembre, Mediacités publie un article sur les conséquences du « climat malsain » instauré par une inspectrice dans des écoles primaires de la circonscription de Lille-Lambersart. Basée sur de nombreux témoignages, cette enquête fait état de remarques dévalorisantes, de moqueries, voire de menaces proférées par cette inspectrice à l’encontre d’enseignants jugés incompétents ou simplement coupables de s’opposer à elle. Une personne dont le professionnalisme est reconnu, mais qui semble « avoir ses têtes ». Son comportement, à la limite du harcèlement, est signalé par les syndicats. Mais il ne déclenche aucune véritable enquête - et a fortiori aucune mesure - de la part de l’inspection académique… sauf à l’encontre de l’école Louis Pasteur de Lambersart, un établissement d’où émanent plusieurs plaintes d’enseignants.

https://www.mediacites.fr/enquete/lille/2020/12/11/a-lambersart-des-instits-en-souffrance-face-au-harcelement-de-leur-inspectrice/
Et depuis ?
Notre premier article a suscité un afflux de nouveaux témoignages. L’occasion, pour Mediacités, de découvrir que l’autoritarisme de cette inspectrice a déjà fait l’objet d’un signalement, en 2009, dans la circonscription de Valenciennes-Saint-Amand-les-Eaux. D’où un second article dans lequel une ex-directrice d’école, aujourd’hui à la retraite, indique qu’elle a écrit à plusieurs reprises à l’inspection académique du Nord - et même au ministre de l’Éducation - pour faire part du harcèlement dont elle était victime. Ce qui interroge sur le manque de réaction de la hiérarchie, dix ans plus tard, quand des problèmes sont évoqués à Lille-Lambersart.

Notre enquête semble toutefois avoir permis de soulever le couvercle, avec notamment une reprise dans La Voix du Nord et une manifestation de parents d’élèves devant l’école Louis Pasteur, à Lambersart. Le maire de la ville, Nicolas Bouche, a par ailleurs contacté le directeur académique des services de l’Éducation Nationale . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !