«Une actualité en chasse une autre » ; « Les médias zappent les sujets les uns après les autres »… Ces reproches fréquemment entendus sont légitimes. A Mediacités, nous avons à cœur de suivre nos enquêtes. Pour cela, nous publions régulièrement des « compléments d’enquête ». Pendant cette période de fin d’année, nous avons aussi passé en revue nos archives avec une question en tête : que s’est-il passé depuis telle ou telle publication ? Après la centre nucléaire du Bugey, une mystérieuse pollution près de l'aéroport Saint-Exupéry et le ballet de l'opéra de Lyon la semaine dernière, replongeons-nous aujourd'hui dans les dossiers des Hospices civils de Lyon, les turpitudes de la mairie de Mions et passons, de nouveau, derrière le pupitre de l’Orchestre national de Lyon.
I – Aux HCL, nouvel incident de logiciel et plainte pour favoritisme en cours
Mediacités se penche régulièrement sur le fonctionnement de l’hôpital public lyonnais. Dès 2017, nous avions documenté la façon dont les HCL se délestaient de leur patrimoine immobilier pour se désendetter, pour le plus grand bonheur des promoteurs privés... En 2019, ce sont deux autres aspects plus méconnus de l’activité du plus gros employeur de la ville de Lyon (près de 20 000 salariés, 1,8 milliard d’euros de budget en 2017) qui nous ont intrigués : sa politique en matière de développement de logiciel informatique et d’assurance. Deux domaines marqués par une forte concurrence entre acteurs privés et publics.

Rappel des faits – En mai 2019, Mediacités racontait l’inquiétude d’une partie des soignants face au développement du logiciel Easily, un logiciel de suivi des patients permettant notamment d’informatiser les prescriptions de médicaments. Développé en interne par les HCL, qui en font un outil de réduction des coûts, il vient concurrencer d’autres logiciels du même type conçus par des acteurs privés. Mais, sur le terrain, plusieurs pharmaciens hospitaliers décrivaient un outil peu ergonomique et source d’erreurs potentielles.

Nous publiions alors un courrier envoyé par les cadres d’un des hôpitaux des HCL alertant sur des problèmes de dosages et d’affichage des médicaments. Les auteurs mentionnaient « trois erreurs potentiellement graves portant sur des médicaments à haut risque » liés à ce logiciel, et réclamaient une réponse rapide. « La situation actuelle est dangereuse », écrivaient-ils. Le dysfonctionnement avait été signalé dans la foulée à l’Agence nationale de . . .

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois


Mathieu Périsse
Mathieu Périsse collabore avec Mediacités Lyon depuis juin 2017, convaincu de la nécessité d’une information locale indépendante et percutante. Lyonnais de naissance, il a d’abord travaillé pour la radio (Radio France, RTS), notamment lors de reportages longs-formats à l’étranger (Afghanistan, Biélorussie, Chypre, Burkina Faso…). Membre du collectif de journalistes We Report, il écrit régulièrement pour Mediapart, journal pour lequel il a enquêté pendant un an sur la pédophilie dans l’Eglise catholique (également en lien avec Cash Investigation).