Violences sexuelles à l’ENS de Lyon : « La médiatisation a fait bouger les choses »

En mars dernier, Mediacités et des médias nationaux révélaient l’ampleur des problèmes de harcèlement et d’agressions sexuelles au sein de la prestigieuse école. Alors que le ministère de l’Enseignement supérieur a diligenté une enquête sur place, l’établissement s’est enfin doté d’un dispositif de lutte contre ces violences.

IMG_6479
A l’entrée de l’Ecole normale supérieure de Lyon, dans le 7e arrondissement. Photo : N.Barriquand/Mediacités.

Une tempête médiatique… En mars dernier, coup sur coup, Mediacités, Libération et France info révèlent l’ampleur des violences sexistes et sexuelles qui minent l’École normale supérieure de Lyon (ENS). Depuis le début de l’année, les témoignages de victimes de harcèlement ou de viol s’étaient multipliés, sous l’effet d’une libération de la parole, alors que la direction était accusée de ne pas réagir à la hauteur du problème. Et depuis ? Trois mois plus tard, Mediacités est retourné au sein du prestigieux établissement de Gerland, qui forme des enseignants-chercheurs et prépare aux carrières dans la haute fonction publique.

Deux jours après la publication de notre précédente enquête, le 24 mars, Ali Saïb, directeur de cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, saisit

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Les journalistes de Mediacités vous proposent chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs. En vous inscrivant aujourd’hui, vous pourrez :

  • Accéder aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrir un média 100% indépendant et sans aucune publicité

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers.


Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Jennifer Simoes