Des étudiants qui manifestent dans les couloirs en scandant « Violences sexistes, école complice ! » [voir la vidéo plus bas]. Une réunion qui vire au pugilat entre des représentantes du personnel et une direction accusée de rester sourde au problème du harcèlement [lire plus bas]. Des dizaines de témoignages de persécutions, d’agressions ou de viols qui affluent en quelques semaines. Depuis le début de l’année, la prestigieuse École normale supérieure de Lyon (ENS), qui forme des enseignants-chercheurs et prépare aux carrières dans la haute fonction publique, est

Lisez cet article et découvrez les bienfaits d’un média indépendant dans votre ville.

1€ le premier mois

  • Lisez chaque semaine nos nouvelles enquêtes
  • Participez à nos investigations
  • Sans engagement