Journaliste cyberharcelée : l’Inspection du travail accable Le Petit bulletin

Depuis cinq ans, Julie Hainaut endure une campagne de haine sur Internet d’une rare violence suite à un article publié dans le média culturel lyonnais. Absence de soutien mais aussi irrégularités contractuelles ou fraude au chômage partiel : un rapport, dont Mediacités et Arrêt sur images dévoilent le contenu, pointe aujourd’hui les manquements fautifs de son ancien employeur dans cette affaire.

2022-08-Le Petit Bulletin-Julie Hainaut
La journaliste lyonnaise Julie Hainaut, cible depuis cinq ans d'une campagne de haine en ligne, après un article publié dans Le Petit bulletin. Photo : © Bruno Amsellem / Divergence.

« J’ai réalisé que ce qui m’impactait autant que les menaces de mort, c’est le silence de ma rédaction. » Depuis 2017, la journaliste lyonnaise Julie Hainaut vit un cyberharcèlement intensif de la part de la fachosphère [relire sur Mediacités : Cyberharcèlement : la journaliste Julie Hainaut face à l’inertie de la justice]. Affaire dans l’affaire : un rapport de l’Inspection du travail, que Mediacités et Arrêt sur images ont pu consulter et que nous reproduisons ci‐dessous, accuse son ancien employeur, Le Petit bulletin, de graves

Nous vous offrons l’accès à cet article

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e‑mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e‑mail à des tiers. En cas d’échec, écrivez à contact@mediacites.fr
  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je découvre un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité

Notre survie dépendra de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence. 

Notre survie dépend de vous

Un journal local, sans pub, qui enquête chaque semaine sur les pouvoirs locaux en toute indépendance. Voilà ce que propose Mediacités. Voilà ce que vous pouvez sauver en prenant ce [contre] pouvoir. Abonnez‐vous aujourd’hui, et faites la différence.
Je m’abonne

  • J’accède aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • Je soutiens un média 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • J’empêche les pouvoirs locaux de gouverner en rond
  • Je peux résilier mon abonnement à tout moment et facilement

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 5 minutes

Favorite

Par Oriane Mollaret