Gestion des déchets : après les ratés, Nantes Métropole veut évaluer Tri’Sac « sans tabous »

Moins de 8 % des déchets produits par les Nantais sont recyclés… Nantes Métropole a lancé une évaluation interne sur le système Tri’Sac, dont les ratés avaient été mis en lumière par une précédente enquête de Mediacités. Livraison de ses préconisations d’ici à six mois.

Campagne TriSac 2021 (c) Thibault Dumas
Campagne d’affichage pour le système Tri’Sac dans les rues de Nantes en 2021. / Photo : Thibault Dumas

Sur les 49 000 tonnes de déchets parvenues à l’usine de traitement Alcéa à la Prairie de Mauves, en 2019, 3 800 tonnes seulement sont entrées dans le processus de recyclage. Soit un taux dérisoire de 7,76 %, selon le dernier rapport annuel mis en ligne par Nantes Métropole fin 2020. 7,76 % ? C’est encore plus bas que les 8,7 % du précédent rapport, que nous avions épluché lors de notre enquête sur « les ratés du Tri-Sac », réutilisée par beaucoup de candidats aux municipales puis d’élus nantais d’opposition.

Dès le deuxième conseil métropolitain, l’été dernier, la conseillère métropolitaine (Nouveau Centre), Anne-Sophie Guerra réclamait ainsi que soit lancée « au plus vite l’évaluation du système Tri’sac [...] – un système qui coûte cher et qui est un véritable échec. Ce mandat doit être celui qui évaluera et optimisera ce dispositif », accessible à huit Nantais sur dix (200 000 habitants environ). Elle l’ignorait sans doute, mais le principe d’une « évaluation » avait déjà été (mollement) acté par les élus métropolitains dans le cadre d’un partenariat avec l’Ademe
Contrat avec l'Ademe
Ce contrat contrat unique 2020/2024 prévoit dix actions en matière d’économie circulaire et d’énergie. Il est financé à hauteur de . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 3 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 3 minutes

Par Thibault Dumas