Big City Life : Mediacités révèle l’audit accablant de la Ville de Nantes

Il aura fallu saisir la Commission d’accès aux documents administratifs, mais nous avons finalement obtenu une copie de l’audit mené par la Ville de Nantes suite aux révélations de Mediacités sur l'association Big City Life. Plus lourdes qu'annoncé, ses conclusions n'ont pas empêché la municipalité de lui attribuer la gestion de l’ex-Scène Michelet pour trois ans.

2022-12-Scene-Michelet-Nantes-Big-City-Life
La Scène Michelet, à Nantes, avant de devenir Decadanse et d’être géré par Big City Life pour trois ans. / Photo : Thibault Dumas

«La première fois que j’ai entendu parler de Big City Life, notamment par Mediacités, je me suis dit "c’est quoi cette m**** ?" Bon, certes, c’est vraiment géré comme une asso étudiante, mais j’ai décidé de leur faire confiance. » Le 31 août dernier, lors d’une conférence de presse, voilà comment le gérant de la Scène Michelet, Olivier Piard, justifiait avec franchise le choix d’accueillir pendant trois ans l’association-média, en attendant la vente de sa salle de concert.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 7 minutes

Par Thibault Dumas