Quand l’Etat se montre étonnamment généreux avec Jean-Michel Baylet

L'Etat a accordé une méga-subvention de plus de 3,4 millions d'euros au journal Midi Libre, propriété de Jean-Michel Baylet, pour sa nouvelle imprimerie. En piétinant quelque peu la réglementation, nous explique le journal spécialisé La Lettre A.

1024px-Baylet_Carmaux_2012
Jean-Michel Baylet, lors d’un meeting de François Hollande à Carmaux en avril 2012 (Photo Jackolan1 / Wikimedia Commons).

A 71 ans, Jean-Michel Baylet reste un homme très influent. Le Fonds stratégique pour le développement de la presse (FSDP), géré par le ministère de la culture et de la communication, vient d'accorder au journal Midi Libre, qu'il détient depuis 2015, une subvention de plus de 3,4 millions d'euros pour une nouvelle imprimerie qui en coûtera 6 millions ! Un beau cadeau fait à l'ancien ministre, également propriétaire de La Dépêche du Midi. Mais pour ce gros coup de pouce, l'Etat n'a pas hésité à piétiner « la réglementation et ses propres principes », nous explique le journal La Lettre A, dans un article publié le 1er octobre.

Pourquoi une telle aide, d'un montant aussi exceptionnel ? Selon la lettre A, il s'agirait d'une faveur décidée au sommet de l'Etat : « La Direction générale des médias et des industries culturelles (DGMIC) du ministère de la culture était opposée à cette subvention, ou tout au moins très réticente. La pression serait venue de Bercy (et probablement de . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 2 minutes

Par Sylvain Morvan