Quand la rédaction de La Dépêche du Midi perd le contrôle de son site web

Entre suppléments gérés par la régie pub et articles de la rédaction, les frontières se brouillent tellement que nos confrères de La Dépêche du Midi se sont emmêlés les pinceaux, le mardi 9 avril, en publiant un article laudateur sur le CHU de Toulouse, avant d'y ajouter la mention "publi-communiqué", puis de le supprimer totalement du site.

Toulouse (31) : le siège de la Dépêche du Midi | Toulouse (31): the headquarters of the Depeche du Midi [AT]
La famille Baylet possède désormais plus de 90% des parts de La Dépêche du Midi (ANDIA).

Peut-on mourir, en 2019, aux urgences du CHU de Toulouse en raison d’un manque de personnel soignant ? Ce mardi 9 avril au matin, Mediacités publiait une enquête sur le décès d'un patient, le 2 février, aux urgences de l'hôpital toulousain de Purpan. Quelle ne fut pas notre surprise de voir publié, le matin même, à une heure d'intervalle, chez nos confrères de La Dépêche du Midi, un article laudateur rappelant que le CHU de Toulouse a été classé à la première place du palmarès des hôpitaux de France par le magazine Le Point. Le dossier du Point date du 22 août 2018 et avait déjà été relayé à l'époque par La Dépêche du Midi... Alors, pourquoi en reparler ce mardi 9 avril 2019 au matin ? 

A Mediacités, on a d'abord effectué quelques captures d'écran de précaution, avant de faire part de notre étonnement sur le réseau social Twitter. Suite à nos premiers signalements sur les réseaux sociaux, surprise : la mention de publi-communiqué a fait son apparition sur cet article à la gloire du CHU.

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Sylvain Morvan et Jacques Trentesaux