Coup d’arrêt pour l’exploitation de la mine de Salau. Le vendredi 28 juin 2019, le tribunal administratif de Toulouse a annulé le permis de recherche exclusif dont jouissait la société Variscan Mines. En cause : les finances de la société. Le tribunal juge Variscan incapable de tenir sa promesse d’investir 25 millions d’euros nécessaires à l’exploitation de la mine et la gestion de ses déchets.

Plus que jamais, votre ville a besoin d'un média indépendant.

Abonnez-vous dès 5€ par mois