Subventions aux chasseurs de Haute-Garonne : c’était le double !

De nouveaux éléments montrent que le Département de Haute-Garonne a en fait voté une subvention de 760 000 euros à la fédération départementale de chasse de Haute-Garonne pour la construction d’une « maison de la chasse » à Carbonne. C’est deux fois plus que ce que nous avait indiqué la collectivité dans un premier temps.

Dep Haute-Garonne CD31
Le siège du Conseil départemental de Haute-Garonne, à Toulouse / © Gael Cérez

Finalement, ce sera le double ! La semaine dernière, Mediacités vous parlait de cette subvention de 380 000 euros attribuée l'an dernier par le Département de Haute-Garonne à la fédération départementale de la chasse pour construire un nouveau siège social. En réalité, l’enveloppe totale s’élève à 758 922 euros : 379 461 en 2020 et autant cette année, soit 25 % du coût de cette « Maison de la chasse », actuellement en construction à Carbonne. Un détail que la collectivité avait omis de nous préciser, et dont nous avons pris connaissance grâce à l’élue d’opposition MoDem Jacqueline Winnepenninckx-Keyser, candidate aux élections départementales.

« Le scandale est donc deux fois plus important. Je trouve cela abusif à six mois des élections. On peut avoir des projets de ce type-là, mais il faut pouvoir les expliciter, s’exclame cette dernière. Quand on voit le mal-être des agents du Département ou encore les problèmes de financements dans l’action sociale, on se dit que ce genre de budget pourrait être réservé à ceux qui en ont vraiment besoin. Et Monsieur Méric n'a pas invité la presse à ce sujet alors qu'il l'a fait précédemment pour l'aide aux victimes de violences conjugales pour une subvention de 66 000 euros. »

Pour autant, en novembre 2020, la subvention à la fédération des chasseurs a été votée à l’unanimité en commission permanente. À ce moment-là, l’opposition n’avait donc rien trouvé à redire au projet. « Je n’étais pas en commission permanente. C’étaient deux de mes collègues . . .

Découvrez Mediacités gratuitement pendant 48h

Profitez de deux jours pour lire cet article et parcourir tous nos autres contenus :

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez nos conditions générales d’utilisation.
Mediacités s’engage à ne pas céder votre adresse e-mail à des tiers. En cas d'échec, écrivez à contact@mediacites.fr

  • Accédez aux 4 éditions de Mediacités gratuitement (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse) pendant 48 heures
  • Découvrez un média 100% indépendant et sans aucune publicité

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. En vous abonnant aujourd’hui, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 4 minutes

Par Etienne Merle et Gael Cérez