A Lille, le combat inégal entre « ville dense » et espaces verts

Martine Aubry veut faire de Lille la Capitale verte de l’Europe en 2021. Mais cette ambition se heurte à la priorité donnée à la construction de logements. Deux objectifs qui se révèlent compliqués à concilier.

Lille_Haute_Deule
Immeubles en construction dans le quartier des rives de la Haute Deule. Copyright : Andia.fr

Martine Aubry veut faire de Lille la Capitale verte de l’Europe en 2021. Mais cette ambition se heurte à la priorité donnée à la construction de logements. Deux objectifs qui se révèlent compliqués à concilier . . .

Notre survie dépend de vous

Un journalisme local indépendant, sans publicité, avec chaque semaine des enquêtes introuvables ailleurs : voilà ce que vous propose Mediacités. Aujourd’hui, plus de 5 300 abonnés soutiennent notre travail. Mais ce n’est pas suffisant : nous recherchons 2 000 abonnés d’ici la fin 2022 pour continuer à enquêter. En vous abonnant aujourd’hui, dès 7 euros par mois, vous pouvez faire la différence.
Je m’abonne

  • Accès aux 4 éditions de Mediacités (Lille, Lyon, Nantes et Toulouse)
  • 100 % indépendant, avec 0 % de publicité
  • Résiliation facile à tout moment

Publié le

Modifié le

Temps de lecture : 6 minutes

Par Laurie Moniez