Le Touquet, Bondues, Mouvaux, Marcq-en-Barœul, Croix. On ne surprendra personne avec ce Top 5 des communes accueillant les très riches dans la région… Un classement réalisé par Mediacités à partir des données inédites fournies récemment par l’Insee sur les 1 % des plus hauts revenus en 2017. Ce club très fermé accueille des personnes disposant grossièrement d’un revenu de plus de 9 000 euros par mois (voir la définition précise dans notre encadré Méthodologie).

Dans notre tableau, nous avons rassemblé toutes les villes du Nord et du Pas-de-Calais qui comptent au moins 200 personnes vivant dans un ménage appartenant à ce fameux 1 %. Pourquoi un tel seuil ? Parce qu’un secret statistique très strict empêche l’Insee de diffuser ses données lorsqu’une commune compte moins de 200 personnes appartenant à ce niveau de revenus. Et ce afin de ne pas faciliter leur identification. Conséquence, seules dix-huit villes sont nommément recensées. Trois dans le Pas-de-Calais et quinze dans le Nord. Mais ce faible nombre traduit bien le fait que les deux départements accueillent très peu de ménages ultra-favorisés. Surtout le Pas-de-Calais.

!function(){"use strict";window.addEventListener("message",(function(a){if(void 0!==a.data["datawrapper-height"])for(var e in a.data["datawrapper-height"]){var t=document.getElementById("datawrapper-chart-"+e)||document.querySelector("iframe[src*='"+e+"']");t&&(t.style.height=a.data["datawrapper-height"][e]+"px")}}))}();

Les très riches nombreux chez Macron, absents chez Darmanin
Sur les 891 communes du 62, seules Le Touquet, Béthune et Arras comptent plus de 200 ménages à très hauts revenus. Avec un taux de très hauts revenus de . . .

Envie de lire la suite ?

Profitez de 24h d'accès gratuit pour lire cet article et tous les autres !

C'est parti !